En altitude, balade en montgolfière au dessus de la Dordogne En altitude, balade en montgolfière au dessus de la Dordogne (Philip P.)

Un vol d’oiseau magique, hors du temps

Vu du ciel et en montgolfière, les paysages de la Dordogne et du Périgord sont un pur plaisir pour les yeux. Au gré du vent, nous voilà embarqués pour un vol de deux heures une belle fin de journée du mois de juillet.

Embarquement immédiat

Après un accueil chaleureux lors du retrait de nos billets dans les bureaux des Montgolfières du Périgord à La Roque-Gageac, nous nous rendons à notre point de rendez-vous et embarquons à bord d’un véhicule qui nous amènera un peu plus loin dans un champs à Saint-Vincent-de-Cosse, lieu de départ de notre voyage.

Préparation de la montgolfièrePréparatifs à Saint-Vincent-de-Cosse

Les montgolfières sont aussitôt dépliées et nous aidons nos hôtes et accompagnateurs au montage et au gonflage des trois montgolfières qui s’envoleront. Au loin, un ballon bleu d’une autre compagnie se lève déjà derrière une rangée d’arbres qui longe la Dordogne.

Avec un peu d’appréhension, nous embarquons à bord de notre montgolfière en enjambant la nacelle. Nous voilà presque partis et nous sommes enthousiastes à l’idée de quitter le sol! Le bruleur, juste au-dessus de nos têtes assure une certaine chaleur et interrompt de temps en temps nos discussions en diffusant un bruit fort et assourdissant. La nacelle commence à bouger et nous nous élevons doucement dans les airs.

Emerveillement en prenant notre envol

Nous survolons la forêt du Roc-de-la-Garde au ras des sommets, si bien que nous pourrions presque toucher les branches.

Roc de la GardeAu-dessus du Roc-de-la-Garde

Un peu plus tard le château de Fayrac se profile, nous le survolons et descendons progressivement vers la Dordogne. A quelques centimètres au-dessus de l’eau, nous « naviguons » sur le fleuve en suspension ! L’eau coule paisiblement sous nos pieds, des passants sur une berge nous saluent.

Nous remontons la rivière et pouvons voir au loin les Jardins de Marqueyssac, puis les châteaux médiévaux de Beynac (xiie siècle) et Castelnaud (xiiie siècle).

En prenant plus d’altitude, les paysages vallonnés se profilent jusqu’à l’horizon dans le plus grand silence. Nous reconnaissons quelques endroits et villages, vu du ciel. La nature est splendide et les paysages à couper le souffle. Nous resterions volontiers une heure ou deux supplémentaires à bord pour explorer cette région plus longtemps.

Vues sur le PérigordVues sur le Périgord

Le verre de l'amitié

Le soleil se couche et notre aéronaute cherche un champ où se poser. Il finit par le trouver et touchons le sol… la nacelle bascule et après deux ou trois rebonds nous voilà arrivés. Nous donnons un dernier coup de main pour replier le ballon, le ranger dans sa « sacoche » et le soulever dans la remorque du véhicule. Pour bien finir notre voyage, nous trinquons un verre entre passagers et l’équipe, qui a été remarquable, attentionnée et professionnelle, à la réussite de cette magnifique et mémorable promenade.   



❧ LAISSE UN COMMENTAIRE, UNE SUGGESTION, UN MESSAGE, UNE QUESTION OU UN MOT DE BONNE HUMEUR ❧

Poster un commentaire

0
  • Il n’y a pas encore de commentaires. Sois le premier !

Parrainage Booking : jusqu’à 150 euros de réduction

Hello ! Reçois une réduction de 15 euros sur ta prochaine réservation sur Booking.com ! Pour en bénéficier, il te suffit de suivre ce lien. Un grand merci !

Nous sommes aussi sur les réseaux sociaux Suivez-nous !

Se connecter ou S'inscrire