Bienvenue à Massa Marittima en Toscane Bienvenue à Massa Marittima en Toscane (Phil P.)

Massa Marittima, entre terre et mer

Nous avons quitté Bellagio. Quelques heures de routes plus tard, nous arrivons enfin en Toscane où nous passerons une dizaine de jours. Nous voilà arrivés au Pian dei Mucini, notre résidence de vacances, sur les hauteurs de Massa Marittima. Ce beau village médiéval tient son nom de la région de Maremme avoisinante et de sa proximité de la mer. Nous le parcourrons quotidiennement et sera notre point de départ pour de nombreuses excursions tout au long du séjour à la rencontre de la magnifique campagne, des petits villages, de Sienne et de la côte toscane.

Etape 3: Massa MarittimaMassa Marittima, troisième étape de notre roadtrip en Italie (2016)

Entre fêtes et traditions

La première quinzaine d'août est toujours très animée en Italie. Quelque soit la ville ou l'endroit où l'on va il y a toujours beaucoup d'animations et de fêtes. Massa Marittima n'échappe pas à la règle. De jour, la petite ville est assez paisible. On est loin des villes et villages beaucoup plus touristiques de la région, ce qui permet de bien en profiter. Le soir, il y a toujours des activités. Nous avons ainsi pu assister à la représentation de L'Elisire d'Amore sur la parvis de la Piazza Garibaldi, un opéra de Gaetano Donizetti, dans le cadre du festival Lirica in Piazza. Un pur bonheur malgré une soirée un peu fraîche pour la saison.

Lirica in PiazzaLirica in Piazza: L'Elisire d'Amore

Un autre soir, les enfants étaient mis à l'honneur avec de nombreux jeux anciens auxquels ils pouvaient s'amuser. Pour les plus grands, on a bien rigolé en regardant les matchs de babyfoot géant. Nous avons malheureusement manqué le Balestro del Girifalco, une reconstitution historique d'un tournoi d'arbalète qui se tient le soir du 14 août qui doit sans doute mériter le détour.

Que voir à Massa Marittima?

On s'arrêtera d'abord à la Piazza Garibaldi au pied du Duomo. On se plonge entièrement dans une autre époque et après avoir pris un petit café ou une bonne glace sous les arcades, prenez le temps de visiter l'édifice. Sur cette même place se trouve également le musée archéologique dans lequel vous pourrez voir une belle collection d'objets étrusques.

Piazza Garibaldi et le DuomoLa Piazza Garibaldi et le Duomo

Remontez ensuite par la Via Moncini jusqu'à la forteresse dei Senesi et montez en haut de la tour datant de 1228 pour de belles vues sur la ville et les alentours. Plus loin, au bout du Corso Diaz et les rues quadrillés de la nouvelle ville, prenez le temps de visiter le complexe San Pietro all’Orto pour apprendre davantage sur l'histoire de Massa Marittima. A moins que vous y séjourniez, la visite peut se faire en quelques heures et vous ne regretterez sans doute pas de vous y être arrêté.

L'île d'Elbe en point de mire 

Par temps clair vous pourrez très clairement distinguer l'île d'Elbe dans la mer Tyrrhénienne à partir des hauteurs de Massa Marittima. Nous n'y sommes pas rendus mais cela peut être une bonne idée de sortie au départ de Piombino.

Ile d'ElbeOn aperçoit les sommets de L'île d'Elbe dans la mer

Côté mer, la côte et les plages les plus proches ne sont pas extraordinaires et je vous conseille d'éviter Follonica, station balnéaire sans charme visible. Nous avons préféré visiter les tombes étrusques de Populonia et apprendre l'histoire sur le commerce de minerai de fer à l'époque romaine qui fut jadis acheminé de l'île d'Elbe jusqu'à la côte italienne puis acheminé en Grèce et d'autres pays méditerranéens. Allez-y tôt dans la journée si vous désirez voir tous les sites et éviter la chaleur en été. Nous avons terminé notre visite en profitant d'une baignade dans le golfe de Baratti, à quelques pas du grand parking.

Tombe étrusqueTombe étrusque et vue sur le golfe de Baratti

Une autre plage qui mérite le détour est la Cala Violina, au sud de Follonica en direction de Punta Ala. Cette plage de sable fin a apparemment la particularité de jouer des sons de violons lorsqu'on y marche dessus. Nous n'avons rien remarqué de particulier, sans doute en raison de la foule. Pour accéder à cette plage il faut non seulement compter une demi-heure de marche mais il faut également venir très tôt, au plus tard vers 8h30 en pleine saison. Au-delà, le temps pour accéder au parking payant qui se trouve à travers champs peut s'avérer très long et affichera sans doute complet rapidement.

Cala ViolinaLes eaux turquoises de la Cala Violina

Quelques kilomètres plus au sud le petit village perché de Castiglione della Pescaia mérite aussi une courte visite. Quittez la route du bord de mer pour monter au vieux village, arpenter les vieilles rues et profiter de beaux points de vues la mer et les îles d'Elbe et de Giglio.

Castiglione della PescaiaPanorama sur le joli village de Castiglione della Pescaia 

Côté terre

Il y a tellement de sites à voir en Toscane qu'il est difficile de couvrir tous les lieux à visiter. Je parlerai de Sienne, San Gemignano et Volterra dans mes prochains récits, mais chacune de ces destinations sont réalisables pour une excursion d'un jour au départ de Massa Marittima. Plus proche, sur la route qui mène à Sienne, nous avons visité les ruines de l'ancienne Abbaye de San Galgano et la chapelle de Montesiepi.  

MontesiepiLa chapelle de Montesiepi (vue de l'Abbaye de San Galgano)

On n'y a vu que quelques touristes Italiens et le lieu mérite qu'on s'y arrête. Les ruines de l'ancienne Abbaye sont impressionnantes et encore assez bien préservées. En contre-haut, à une dizaine minutes de marche, la petite chapelle réserve quelques belles surprises: la voûte de la rotonde qui m'a fait penser aux tombes étrusques de Populonia,  l'épée de Saint Galgano enfoncée dans un rocher selon une légende ("Galgano Guidotti était un chevalier, un jour en allant rejoindre son ancienne fiancée à la demande de sa mère, il fit une chute de cheval, il eut alors une vision d’un archange, l’archange Saint Michel, qui lui dit de renoncer aux choses matérielles. Le chevalier dit qu’il serait aussi difficile pour lui de se détacher des choses matérielles que de séparer une roche en deux. Pour le prouver, le chevalier frappa une roche avec son épée et au lieu de se briser, elle s’enfonça dans le rocher très facilement. Galgano devint un Hermite à partir de ce moment-là et s’isola jusqu’à sa mort à côté de son épée…" - Source) à la manière du Roi Arthur ou bien de sympathiques vues sur la campagne. 

A suivre ... l'aventure continue ...

Lire le récit de l'étape précédente
Lire le récit de l'étape suivante



❧ LAISSE UN COMMENTAIRE, UNE SUGGESTION, UN MESSAGE, UNE QUESTION OU UN MOT DE BONNE HUMEUR ❧

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.

Parrainage Booking : jusqu’à 150 euros de réduction

Hello ! Reçois une réduction de 15 euros sur ta prochaine réservation sur Booking.com ! Pour en bénéficier, il te suffit de suivre ce lien. Un grand merci !

Nous sommes aussi sur les réseaux sociaux Suivez-nous !

Se connecter ou S'inscrire