Un des nombreux macareux à Dyrhólaey (Islande du Sud) Phil P. Un des nombreux macareux à Dyrhólaey (Islande du Sud)

Jour 1 en Islande: Dyrhólaey, Reynisfjara, Vík, Skógafoss et Seljalandsfoss

Il y a des voyages qu'on attend avec beaucoup d'impatience. L'Islande a fait partie de ceux-là. Nous y avons passé cinq jours formidables en famille, le temps d'un stop-over, en août dernier. Ce pays nous a étonnés de la première jusqu'à la dernière minute, traversant des paysages grandioses et si différents. Voici notre récit de voyage de jour en jour, tant il y a de sites à voir. 

Préparatifs de voyage et arrivée à Keflavik (Aéroport International) 

Nous avons préparé notre voyage en Islande à l'avance pour profiter de tarifs aussi intéressants que possible. Les billets d'avion étaient réservés en janvier pour nos vols en août. Notre choix s'est porté sur IcelandAir avec qui nous avons effectué un A/R Bruxelles - Boston avec un stop-over de cinq nuits en Islande. A quatre cela nous est revenu à 2700 Euros. Pour les logements il est primordial de vous y prendre le plus à l'avance possible. L'offre est bien plus basse que la demande et nous avons passé de nombreuses heures à rechercher les sites de réservations pour trouver notre bonheur. Deux nuits à Hella au gîte du Viking Cave (formidable), deux nuits à Selfoss à l'Appartement Grundartjörn (pratique mais sans charme) et une dernière nuit à Garður près de l'aéroport pour des raisons pratiques. Ces logements varient de 170 à 220 Euro / nuit dans un hébergement entièrement équipé pour quatre personnes.  Comme nous voulions être entièrement indépendants pour décider où nous passerions nos journées, nous avons également loué une voiture. Nous l'avons réservée (une compacte) en avance pour 427 Euros par l'agence Geysir. En ajoutant l'essence (chère) ce n'est pas très économique par rapport aux bus mais l'avantage est énorme si vous êtes nombreux et souhaitez voir des coins hors des sentiers touristiques. Dernier préparatif, l'achat d'une Carte Routière et du Routard sans oublier la lecture de nombreux blogs pour préparer le voyage.

Notre vol vers Reykjavik fut agréable et moins d'une heure après avoir atterris nous étions déjà en route, après avoir facilement récupéré notre voiture, vers notre premier hébergement sur les hauteurs de Hella

Première photo sur les hauteurs de Hella, nous sommes bien arrivés. Le paysage est magnifique.Premier soir en Islande et première balade alors que le soleil se couche

Premier trajet le long de la Péninsule de Reykjànes

Il était déjà 17h, au lieu de prendre la route circulaire nous décidons de longer la côte afin d'avoir un aperçu de la Péninsule de Reykjànes dont nous avions lu de nombreux commentaires positifs. Nous passons d'abord devant le Blue Lagoon que nous avions envisagé pour un bain avant notre départ. Extérieurement il n'y a rien à voir. Nous savons que le lagon est hyper prisé mais l'entrée est chère et il y a d'autres endroits plus naturels et authentiques où l'on peut faire trempette, parfois gratuitement, dans des eaux chaudes. Je vous raconterai dans un prochain billet notre randonnée vers la rivière d'eau chaude de la Vallée de Reykjaladur à Hveragerdi. Si le Blue Lagoon vous tente absolument, il y a une autre alternative dans le Cercle d'Or, le Secret Lagoon, non loin de Geysir et Gulfoss

Nous continuons notre chemin, des paysages lunaires aux tonalités orangées et brunes se succèdent. Il n'y a aucune végétation hormis une mousse grise et verte qui tapisse le sol. C'est très beau et nous ne croisons quasiment personne sur notre route. On se dit qu'on repassera par ici sur le chemin du retour pour s'arrêter et prendre des photos. On finira par ne plus revenir mais ça sera peut-être pour un autre voyage. 

Nous savions que nous arriverions relativement tard à Hella et que notre logement se trouvait à une quinzaine de kilomètres du village. Alors nous nous arrêtons au premier supermarché à Selfoss. Si vous comptez aller au-delà de cette ville vers le sud ou pour faire le tour de l'île, c'est une bonne idée de faire halte au Kronan pour faire le plein de courses. Ce n'est certes pas un supermarché extraordinaire mais il est plutôt grand et offre un assortiment que vous ne trouverez nulle part ailleurs sur votre route. Il faudra vous habituer à la nourriture Islandaise, ce n'est pas fameux mis à part quelques exceptions comme le poisson ou bien le yaourt icelandais Skyr, qui est proche d'un fromage blanc très tendre. 

Nous arrivons enfin au Viking Cave ou nous sommes bien accueillis par les propriétaires qui habitent dans cette belle grange réaménagée depuis 2012. Ils nous montrent certaines pièces décoratives du logement dont des os de baleines et un vieux bout de bois âgé de 1200 ans retrouvé sur la plage dans les années 1950. Le ciel n'est pas complètement clair mais on nous explique que l'on peut voir jusqu'à cinq volcans par beau temps. Nous nous contenterons de voir le Hekla et l'Eyjafjallajökull. Le paysage est grandiose et le logement sublime avec même une table de billard ! Nous terminons la journée par une petite promenade sur les chemins en saluant des dizaines de moutons et de chevaux. Au repos.

Un chouette bnb, le Viking Cave à Hella. L'hébergement se trouve dans l'annexe à gauche de la photo. Magnifiques vues sur les volcans.Le Viking Cave à Hella - un super hébergement au milieu de nulle part

Coucher de soleil sur les plaines vers Hella en IslandeTiens, c'est encore mieux quand je ne suis pas sur la photo ! Superbe ciel.

L'Islande est le pays des Chevaux (et des moutons). Vous risquerez d'en croiser plus d'un.On n'aura pas compté le nombres de chevaux qu'on aura vu, il y en a partout !

Hello toi ! Les moutons y'en a partout en Islande. Et on peut toujours ramener en souvenir un bon pull en laine !Moutons, chèvres ... il doit y en avoir encore plus que de chevaux.
Attention à ne pas en écraser un sur les routes !

Première journée entière et grand programme : la côte Sud de l'Islande

Au programme de notre première journée, 240 km de route aller / retour au départ de Hella:

  1. Dyrhólaey le plus tôt possible pour espérer voir des macareux (on a été gâtés !) et profiter du point de vue sur la plage de sable noir de Reynisfjara. 
  2. Vík, la ville la plus au sud de l'Islande mais aussi la plus humide (on a pris la seule averse du jour). On y va pour sa plage.
  3. Reynisfjara pour ses incroyables orgues basaltiques.
  4. Skógafoss pour sa cascade qui déchire tout et dans l'espoir de découvrir le trésor qui se cache derrière la chute.
  5. Seljalandfoss, une autre cascade, pour sa particularité que l'on peut en faire le tour.

 

Dyrhólaey, à la rencontre des macareux

Nous prenons la route vers huit heures et demi pour nous rendre à Dyrhólaey. En chemin nous apercevons les cascades de Seljalandfoss et Skógafoss où nous nous arrêterons sur le chemin du retour. La route est sublime, les montagnes, des cascades et des falaises ruisselantes se succèdent. Ici et là il y a quelques maisons isolées mais la nature nous entoure de tous côtés. Plus loin, nous croisons le parking qui permet de se rendre à pied vers la carcasse d'un avion militaire américain sur la plage. Nous avions lu beaucoup d'articles à ce sujet mais pensons que c'est peut-être une perte de temps de s'y arrêter. Nous quittons finalement la route circulaire pour emprunter la route 218 pour atteindre la presque-île de Dyrhólaey vers dix heures. Les deux derniers kilomètres sont magiques. Cet endroit est d'une beauté indescriptible. En haut de la falaise il y a un phare mais nous nous disons que notre petite voiture ne supportera pas la montée raide quand nous voyons les gros 4x4 qui y montent. Du coup, nous nous garons au parking qui se trouve en fin de chemin. Pas de regrets, les vues sur la plage de Reynisfjara, les piles de rochers volcaniques, la plaine et la montagne sont grandioses. Dans la mer nous apercevons un phoque et des oiseaux. Voilà, un macareux, puis deux ! Génial. A gauche du parking il y a un sentier qui monte légèrement et nous pouvons voir des dizaines de macareux de près. Ils sont si beaux. Ils sont nombreux et prennent leur envol pour aller se nourrir en mer. C'est un chouette moment. Nous voulions voir des macareux, nous avons été servis !

Vue sur le phare de Dyorhaley au loinOn distingue le phare de Dyorhaley en haut de la falaise. La plage est inaccessible.

La plage de Reynisfjara et et les piles volcaniques - Un lieu incontournable de l'Islande à voir.Dans l'autre sens, les vues sur la grande plage de Reynisfjara sont sublimes.
Au fond, émergeants de la mer, trois grandes piles volcaniques.

On a de la chance de voir un phoque nager dans les eaux de DyorhaleyUne belle rencontre, que demander de plus ?  

Trois macareux sur un rocher en attendant de s'envoler et chercher du poisson frais dans les eaux islandaisesAh oui, des macareux ! Ils sont trop mignons !

Vík í Mýrdal, promenade sur la plage de sable noir

Nous avons entendu dire que Vìk avait beaucoup de charme. Nous n'avons pas été convaincus par le village. Cependant il est intéressant de s'y arrêter, ne serait-ce que pour vous promener sur la plage de sable noir de Vikurfjara et voir les piles de rochers de l'autre côté de Reynisfjara. Lors de notre visite il y avait peu de monde et nous avons beaucoup aimé le contraste entre le noir de la plage, les falaises d'un vert éclatant et les lupins mauves dans les dunes. Sur les hauteurs de Vìk il y a une petite église blanche très typique d'Islande avec son clocher rouge. De là, il y a apparement un sentier qui vous emmène plus haut et où, d'après le Routard, il y aurait beaucoup de macareux

Accès a la plage de Vikurfjara à Vik y Myrdal à l'extrême sud de l'IslandeLe panneau indiquant l'accès à la plage de sable noir de Vik

La plage de Vikurfjara est plus calme et tout aussi belle que celle de ReynisfjaraLa plage de Vik bien plus calme que celle de Reynisfjara que nous visiterons un peu plus tard.

Les piles de roches volcaniques vues de la plade de Vik y Myrdal dans le sud de l'IslandeLes piles volcaniques qui émergent de la mer. Photo prise à Vikurfjara.

Des centaines de lupins colorent la côte islandaise et contrastent avec les falaises vertes claires et le sable noir des plagesEn août vous verrez des centaines de lupins sauvages, c'est super beau.

Gros plan sur l'église de VikGros plan sur l'église de Vik, point de départ pour des randonnées sur les hauteurs du village.

Reynisfjara et les orgues en basalte

Oui, ce site est unique et incontournable. Là où cela blesse, c'est le grand nombre de touristes, dont certains inciviles, sur un bout de plage somme tout petit. Je vous conseille d'essayer d'arriver le plus tôt possible ou de vous y rendre tard quand les autocars rentrent. Abstraction faite de ce souci, les orgues sont vraiment impressionnantes. On se demande comment la nature a pu créer cela ! Si la mer n'est pas démontée, faites aussi un tour dans la "grotte" qui se trouve juste derrière. La voute est incroyable. Finissez par vous promener dans la direction de Dyrhólaey pour contempler la vaste plage de sable noir au travers de quelques centaines de bombes volcaniques qui reposent sur le sol.  

Les orgues en basalte de Reynisfjara dans le sud de l'îleLes fameuses orgues en basalte

La voute de la grotte de Reynisfjara en Islande du Sud. Les orgues transpercent le plafond donnant ce rendu spectaculaire.Dans la voute de la grotte quand on regarde vers le haut ... les orgues sont bien là ...

Vue de la plage de sable noir de Reynisfjara sur Dyorhaley dans le sud de l'IslandeLa plage de Reynisfjara sur la presque-île de Dyrhólaey. On distingue à nouveau le phare si on regarde bien.

Bombe volcanique sur la plage de ReynisfjaraProjections de lave en forme de bombes volcaniques 

Le trésor caché de Skógafoss

C'est la première cascade parmi tant d'autres que nous avons visité. Si vous n'êtes pas encore accoutumé des noms, "Foss" signifie cascade en Islandais tout comme "Fjara" signifie plage. C'est pratique à savoir quand on regarde une carte. Alors voilà, Skógafoss est une cascade puissante de 60 m de haut sur une largeur de 25 m. Nous avons adoré d'avoir pu nous rapprocher au plus près de la cascade même si on a pris une bonne douche froide. Derrière le rideau se cache sûrement un trésor selon une légende. Inutile d'essayer de le traverser, c'est impossible. Le site est bien aménagé et vous pouvez aussi monter les 350 marches pour accéder un belvédère au sommet de la cascade. C'est sympa à faire mais préférons la vue d'en bas. Si vous avez le temps, il y a moyen de prolonger votre visite en suivant le cours de la rivière et les sentiers de randonnée.

La puissante cascade de Skogafoss le long de la route circulaire. Puissante, elle fait 60 mètres de haut sur 25 mètres de large. A voir !K-way obligatoire à Skógafoss

La cascade de Skogafoss sans les touristes. Ah non, ils se cachent derrière la colline ! Où sont passés les touristes? Ils se cachent tous au même endroit ...

Un petit tour à Seljalandfoss et puis s'en va

Nous reprenons la route une petite vingtaine de minutes pour notre dernier arrêt de la journée. La chute de Seljalandfoss est moins puissante que celle de Skógafoss mais elle a la particularité que l'on peut en faire le tour et marcher derrière le rideau d'eau. Certains endroits sont un peu glissants et mieux vaut être équipé pour ne pas rentrer trempés. Nous ne regrettons pas nos choix pour notre première journée complète en Islande. Nous retournons à Hella et faisons nos courses au seul petit supermarché. Nous avons du mal à décider quoi acheter pour le repas du soir tant les produits ne nous inspirent pas. Pour la bouffe, nous ferons mieux demain !

Seljalandfoss vue par le sentier qui passe derrière la chute d'eauC'est sympa de pouvoir faire le tour de la cascade de Seljalandfoss

La cascade de Seljalandfoss dans le Sud de l'IslandeSympa mais un peu moins impressionnant par rapport à Skogafoss

Le volcan Hekla en Islande au petit matinRetour à Hella, le volcan Hekla au petit matin avant que nous reprenions la route pour notre deuxième journée en Islande

Préparatifs de #voyage en #Islande et récit de mon premier jour entre #Seljalandsfoss et #Vik, en passant par la #cascade de #Skogafoss, #Dyrholaey et la plage de sable noir de #Reynisfkara. Itinéraire, sites à visiter et conseils pratiques. Préparatifs de #voyage en #Islande et récit de mon premier jour entre #Seljalandsfoss et #Vik, en passant par la #cascade de #Skogafoss, #Dyrholaey et la plage de sable noir de #Reynisfkara. Itinéraire, sites à visiter et conseils pratiques.

Si vous avez aimé ce premier article sur l'Islande, n'hésitez pas à l'épingler sur Pinterest et les réseaux sociaux.

❧ LAISSE UN COMMENTAIRE, UNE SUGGESTION, UN MESSAGE, UNE QUESTION OU UN MOT DE BONNE HUMEUR ❧

Poster un commentaire

0
  • Il n’y a pas encore de commentaires. Sois le premier !

Parrainage Booking : jusqu’à 150 euros de réduction

Hello ! Reçois une réduction de 15 euros sur ta prochaine réservation sur Booking.com ! Pour en bénéficier, il te suffit de suivre ce lien. Un grand merci !

Nous sommes aussi sur les réseaux sociaux Suivez-nous !

Se connecter ou S'inscrire